mardi 26 juin 2018

Rétro scolaire : 25 et 26 juin 2007, premier examen officiel.

Les 25 et 26 juin 2007 se tenaient pour moi les premières épreuves officielles : le diplôme national du brevet, que tout le monde, même les médias, utilisent encore le groupe de mots « brevet des collèges », est le premier examen officiel passé par tous les élèves avant d’arriver au lycée.

Bien avant le baccalauréat, il existe donc cette fameuse épreuve officielle qui s’appelle le brevet des collèges… que dois-je dire : diplôme national du brevet.
Depuis que j’ai passé cet examen, en 2007, l’épreuve a bien changé : matières supplémentaires, oraux, etc. sans oublier le contrôle continu : l’effort mené en classe compte beaucoup dans l’obtention du brevet, et surtout d’une mention.

Le brevet se prépare dès la classe de troisième
Chaque fin de trimestre, les élèves de 3e des collèges travaillent en profondeur sur les épreuves de français, d’histoire-géographie et de mathématiques. Avant de passer à cette épreuve, ils passent ce qu’on appelle les examens trimestriels, plus communément appelés examens blancs. Ils consistent à rédiger un devoir, évidemment surveillé par un professeur pas forcément de la discipline concernée, dans une disposition très particulière : un par table (voire, en plus, un toutes les deux tables), dépose des sacs dans un coin extrême de la salle (généralement devant, ou au fond), messages d’avertissement relatifs à la triche notamment.

Des examens blancs aussi… en 4e
Dans le collège où j’étudiais, et durant l’année 2006-2007, il y avait chaque semaine un devoir surveillé. C’était chaque jeudi après la pause du midi. À l’époque, il y avait aussi des examens en classe de quatrième…
Au premier trimestre, les examens se déroulaient mi-novembre. Au deuxième trimestre, mi-mars (ou début mars), et au troisième trimestre, mi-mai.
Quand j’étais en classe de quatrième, les devoirs surveillés avaient lieu le vendredi après-midi. Les examens blancs avaient lieu quasiment à la même période, et en plus, en juin 2006, il y avait des épreuves de préparation au brevet… qui n’eurent finalement pas eu lieu, probablement à la suite d’une modification des programmes.

Un examen délocalisé pour les élèves du privé
Contrairement aux élèves des établissements publics, ceux des établissements privés, catholiques, le passent dans un collège public de leur secteur. Scolarisé dans un collège privé à Vichy, les épreuves se sont tenues au collège Jean Rostand, à Bellerive-sur-Allier.

Un parcours qui se complique
Ma matière de prédilection était les mathématiques. J’avais beaucoup de mal en rédaction, surtout quand le sujet était imposé.
Les notes étaient les suivantes

Notes aux examens obtenues en classe de : troisième
Matière1er trimestre2e trimestre3e trimestreBrevet
Français15,5/40 25/06/07 matin
Mathématiques31/40 26/06/07 matin
Histoire-Géographie
Éducation civique
24/40 25/06/07 ap-m
Il faut ajouter également les notes de contrôle continu. S’y ajoutait aussi une note de vie scolaire, instaurée par une loi d’orientation de 2005 et appliquée depuis la rentrée 2006, et aujourd’hui supprimée par un décret de 2014 (site du ministère de l’Éducation nationale).
La note qui m’a été appliquée était de 18/20, soit 2,7 points au-dessus de la moyenne de ma classe. Assiduité exemplaire (sauf en début d’année), respect du règlement intérieur, et surtout, obtention du premier coup de l’attestation scolaire de sécurité routière de niveau 2.

Des points à compenser
Les notes obtenues au contrôle continu étant additionnées pour obtenir un total de 220 [1], il faut ajouter la note maximale possible au brevet qui est de 120 points, soit un total de 340. En divisant par deux, on obtient 170, c’est donc le nombre minimal de points espéré pour l’obtenir. Au-dessus d’un certain nombre de points, on peut obtenir une mention :
Mentions en 2007
MentionNote sur 340Note sur 20
Pas de mention170 à 20310 à 12
Mention Assez Bien204 à 23712 à 14
Mention Bien238 à 27114 à 16
Mention Très Bien272 et plusplus de 16
J’avais une note de 128,5/220 (11,68/20) : il faut donc 41,5 points.

Au final… un brevet obtenu du premier coup, à quelques points d’une mention.
Les résultats sont affichés à la porte du collège le 2 juillet 2007.
Et je m’en sortirai avec une note de 199/340, soit 11,71/20. Il manquait cinq points pour arriver à la mention assez bien…

Pour l’anecdote
La pièce d’identité est obligatoire, or je ne l’avais jamais demandée… Ce ne sera qu’en mars 2009 que je ferai ma première carte d’identité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire