On a cherché la gare routière de Vichy avec difficulté.

La gare routière de Vichy est un lieu stratégique de l'intermodalité.

Mais sa signalisation est insuffisante, voire rédhibitoire, car la communauté d'agglomération a fait son travail de manière inachevée et a délaissé des éléments provisoires.

Caractéristiques

Depuis le chantier de la rénovation de la deuxième gare ferroviaire d'Auvergne, la gare routière de Vichy est située à l'écart du bâtiment voyageurs. Ce que l'on retient à l'issue du chantier :
  • la gare routière est située au sud du bâtiment voyageurs ;
  • l'accès se fait à l'extérieur du quartier par la rue Voltaire ou la rue du Maréchal Joffre ; en fait, il s'agit du prolongement de la rue du Maréchal Joffre, venant remplacer un parking, et son accès se fait impérativement en s'éloignant de la Gare SNCF ;
  • la « rue du Maréchal Joffre » prolongée (en fait elle ne porte pas de nom) est à sens unique et deux flux séparent les BUS et TAXIS des autres véhicules, pour améliorer la fluidité du trafic. Une barrière est installée pour contrôler les véhicules autorisés (badge ou appui sur un bouton).
La vitesse n'était pas limitée pour le moment lors de sa livraison en 2008.

Pas à pas

› L'entrée

Entrée fantôme de la gare routière depuis la rue Voltaire depuis le pont Entrée de la gare routière depuis la rue du Maréchal Joffre
De la rue Voltaire : rien !
Il est inadmissible que l'entrée de la gare routière ne soit signalée par aucun panneau. Juste un marquage au sol non conforme [1] et un passage piétons sans fin qui s'étend jusqu'au bout du trottoir.
De la rue Joffre : quelque chose d'acceptable
Une signalisation faite à la guise par Vichy Val d'Allier qui guide les automobilistes et les autocars.
L'entrée de la gare routière est encore discrète, mais entre 2009 et 2014, on n'a fait que peu de progrès !
On peut noter que la Ville s'emploie à marquer le stationnement interdit d'une façon non conforme. Les panneaux sont orientés vers la rue Joffre et l'on se moque complètement de l'arrivée de la rue Voltaire. Comment était cette intersection 10 ans auparavant ? C'était une priorité à droite et la sortie s'effectuait dans les deux sens. Nul doute que les panneaux de sens unique soient aussi récents mais c'est faux [2].

› L'avant-gare

Avant-gare routière
Les bus hors service commercial attendent dans l'avant-gare
Tout autre stationnement est interdit sous peine de mise en fourrière immédiate.
À l'entrée de la gare, c'est ici que les bus attendent. Pour ne pas gêner le départ des autocars qui vont entrer en service, tout stationnement est interdit sous peine de mise en fourrière immédiate.

› Les quais

La gare routière est composée de 6 quais. À l'origine, dès la livraison, les abris des 4 premiers quais en partant du bâtiment voyageurs n'existaient pas. Les quais étaient numérotés de 1 à 6.

Plus tard, en 2009, une barrière est installée à l'entrée et à la sortie pour éviter les intrusions. Le quai no 6 est à l'extérieur de la barrière.
à gauche, voie autres véhicules, à droite, voie réservée bus et taxis
La séparation des voies réservées aux bus et aux taxis (à droite) et la voie pour les autres véhicules (à gauche)
L'autocar du Conseil général de l'Allier stationne bien sur un quai de la gare routière, mais avant la barrière.

› La voie réservée côté taxis

Elle est située à gauche et les taxis ont probablement besoin d'un badge pour y accéder. Il y a 16 places matérialisées, donc jusqu'à 16 taxis peuvent y stationner au service des voyageurs.

› La voie pour les autres véhicules et le stationnement

Ce sont eux qui sont pénalisés par quatre facteurs :
  • une section à voie unique et de largeur restreinte (3,50 m), de sorte que les bus ne puissent y accéder au profit d'une voie réservée plus large, beaucoup plus large ;
  • une vitesse qui doit être réduite en conséquence mais qui, sous la pression de chauffards ou d'usagers pressés, n'autorise pas une circulation à vitesse modérée (on doit rouler à une grande vitesse) ;
  • une cohabitation dangereuse avec des véhicules qui pourraient quitter une place de stationnement ;
  • un parc de stationnement payant dont la signalisation n'est assurée qu'en position [3].
séparation claire : VVA doit faire mieux !
Une signalétique rappelle que seuls les cars et taxis peuvent emprunter cet espace large à droite.
Les autres véhicules sont obligés d'emprunter la voie de gauche, qui, comme nous allons voir, a un espace restreint. Ce n'est pas non plus l'endroit idéal pour déposer quiconque à la gare.
Voie autres véhicules
Un espace restreint pour tous les autres
Il n'y a pas de limitation de vitesse sur ce tronçon étroit.
Mais plus loin, on retrouve ceci :
Obligation de tourner à gauche + limitation de vitesse à 30 km/h
Fin de la voie « autres usagers » du parking de la gare routière
La limitation de vitesse à 30 km/h ne commence qu'à partir de cette intersection.
Il faut céder le passage, puis tourner à gauche, avec en plus une limitation de vitesse à 30 km/h sur ce très court tronçon de 15 m [4].

› La jonction entre la voie réservée aux cars et taxis et la voie réservée aux autres usagers

Sortie de la voie réservée de la gare routière
Sortie semée d'embûches
Une succession de signalisations (barrière, passage piétons, panneaux).
Les autocars et taxis ont la priorité sur les autres véhicules qui doivent céder le passage puis tourner à gauche.
Pour déclencher l'ouverture de la barrière, il suffit juste qu'un pneu passe sur la cellule de détection. Le véhicule y passant a la priorité. Il entre désormais dans la zone de cohabitation avec les autres véhicules mais il y a un passage piétons de part et d'autre de cette intersection ; ce deuxième passage piétons est suivi d'un STOP, mais le gabarit plus large peut gêner la visibilité par insertion indue d'un véhicule allant à droite par rapport à un autre véhicule allant à gauche.
Les bus ne sont pas autorisés à tourner à gauche : ils doivent faire un détour [5].

La signalisation

› La limitation de vitesse

La limitation de vitesse ne concerne pas la gare routière, mais plus au nord. 15 m ne sont pas pertinents.

› La signalisation directionnelle

Elle est insuffisante et rédhibitoire.
Angle de la rue Voltaire aval et son accèsAvenue des Célestins
Ces deux exemples de panneaux sont des panneaux provisoires, mis en place en 2008 ou 2009, et encore présents en 2014. Il existe aussi un autre panneau provisoire à l'angle de l'avenue des Célestins et de la rue Voltaire. Deux d'entre eux ont disparu, dont celui d'où les usagers viennent du pont en amont.
Cette façon de faire est inacceptable.
Heureusement, Vichy Val d'Allier a mis en place une signalétique, mais mal placée et ne concernant qu'un seul côté (voir image en haut).
De son côté, la ville de Vichy n'a fait aucun effort pour la signaler : elle ne s'est contentée que de la gare SNCF (BV) et de liaisons vertes [6].

En bref

Les plusLes moins
  • Sécurisation des flux
  • Meilleure circulation des autocars et des taxis
  • Signalisation insuffisante
  • Comportement aléatoire des automobilistes


[1] Il n'est pas réglementaire, en France, de marquer 2 bandes continues jaunes pour signifier le stationnement interdit.
[2] Le panneau de sens unique date à gauche de 1993 et celui de droite de 1997.
[3] Il n'existe, dans la ville, aucun panneau indiquant l'entrée ou la sortie d'une zone à stationnement payant.
[4] Cette limitation de vitesse n'a été instaurée qu'au début de l'année 2010 dans le quartier.
[5] Cette prescription a d'abord concerné tous les véhicules, nécessitant un détour de 250 m par le giratoire sud situé 100 m au nord.
[6] Thiers, Le Puy.

Toutes les photos datent du 7 décembre 2013 (sauf les deux dernières) et sont sous licence CC-BY-SA.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire