lundi 15 avril 2019

Vichy se met enfin à la signalisation dynamique pour ses parcs de stationnement

Voilà plusieurs années que l’on attendait cela. La ville de Vichy vient de mettre en place des panneaux de signalisation dynamique des parcs de stationnement… mais uniquement pour ceux à accès contrôlé.

Fin mars 2019, la ville de Vichy vient de mettre en place des panneaux de jalonnement (nouveauté rare dans la commune…) dynamique des parcs de stationnement.

Avenue Poincaré (D 906E, ex-D 906), 6 avril 2019. De nouveaux panneaux (fabricant : Lacroix) indiqueront le nombre de places disponibles sur cinq parkings avec contrôle d’accès. Ils remplacent les panneaux implantés fin 2017 (photo ci-dessous).
Avenue Poincaré (D 906E, ex-D 906), 9 décembre 2017. Ces panneaux, qui ont remplacé les anciens indiquant quatre parkings (La Poste, Les Quatre Chemins, Célestins, Thermalia, vue en août 2017), indiquent désormais un nouveau parking, les quatre anciens étant condensés en une mention « autres parkings ». Une régression ?
La mise en place de ces nouveaux panneaux montre le retour de la signalisation des quatre parkings souterrains, mais sans indiquer le nombre de places totales.

Il faut désormais ajouter le parking de la gare SNCF.

Où sont ces panneaux ?
On retrouve cet ensemble de panneaux à quatre endroits différents, principalement aux entrées d’agglomération :
  • sur l’avenue Poincaré (D 906E, ex-D 906, photo en tête de l’article) ;
  • peu après le passage piétons parallèle à la rue des Pyrénées (récemment rénovée) sur le boulevard du Maréchal de Lattre de Tassigny ;
  • à l’entrée de ville par le pont Aristide-Briand, dit pont de Bellerive, en venant de Bellerive-sur-Allier par la D 2209 ;
  • au droit du pôle d’activités tertiaires René-Bardet, sur l’avenue de Gramont.
Ils indiquent cinq parkings, tous dans cet ordre :
  • 4 Chemins - Centre Ville [450 places]
  • La Poste - Centre Ville [430 places]
  • Gare SNCF-ATRIUM [270 places]
  • Les Dômes [130 places]
  • Célestins [300 places]
Ils n’indiquent plus, en revanche, le nombre de places disponibles (indiquées entre crochets dans la liste ci-dessus).

Seuls ces cinq parkings sont indiqués en raison de leur accès nécessitant une prise de ticket à l’entrée. Les autres parkings, qu’ils soient payants (place Charles de Gaulle, place Lasteyras, parkings Nord et Sud de la gare) ou gratuits (Jean Épinat), signalés ou pas par des panneaux, ne sont pas concernés par cette nouveauté.

Un retard enfin rattrapé
Le journal La Montagne indiquait, dans un article paru fin août 2015 à propos de la rénovation de la rue du Maréchal Foch, l’arrivée prochaine d’une signalisation dynamique du nombre de places libres sur les parcs de stationnement. C’est devenu réalité en 2019.
Elle rattrape son retard sur d’autres villes de taille moyenne. À ma connaissance, Moulins et Clermont-Ferrand, et bien d’autres villes ont déjà des panneaux de ce genre.

Les panneaux d’information électronique ont quant à eux été implantés dès septembre 2017, à trois endroits différents du centre-ville : rue Wilson (à l’angle avec la rue Roosevelt), rue Clemenceau (après la rue Sainte-Barbe) et rue Lucas (esplanade du centre commercial des Quatre Chemins). Mais ils ont plus une vocation publicitaire qu’informative : on aura vu (outre des manifestations culturelles et sportives, ou des événements récurrents comme la Grande Braderie) des publicités pour des concessions automobiles de l’agglomération (au sens intercommunalité), des films sur des plates-formes de vidéo à la demande…

Mais ce que l’on attend toujours…
c’est l’indication claire des limites de la zone de stationnement payant. Rappelons que ces panneaux, à caractère prescriptif, devraient être présents pour éviter l’effet de surprise.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire