Rétro 2016 : routes

L'année 2016, dans les routes, a été marquée par l'ouverture de contournements, qui offrent enfin du bien aux riverains de plusieurs communes des environs de Vichy. En matière de signalisation, l'amélioration n'a pas été au rendez-vous.

Un contournement tant attendu

Le 28 janvier 2016, le contournement sud-ouest de Vichy a été inauguré, pour être mis en service le 2 février 2016. Il permet enfin de délester une agglomération victime de nuisances sonores pour deux communes (Abrest et Saint-Yorre) qui ont enfin interdit aux poids lourds de plus de 7,5 tonnes leur traversée.
Déclaré d'utilité publique le 14 mai 2007, les travaux de cette route longue de plus de 18 kilomètres ont commencé à l'automne 2011 avant d'être interrompus pendant deux ans à la suite d'un non-respect de contraintes environnementales. L'arrêté interpréfectoral a même été annulé en 2012 par le tribunal administratif. Les travaux n'ont pu reprendre qu'en 2014.
En 2013, les travaux interrompus ont permis à la nature de reprendre ses droits. Provisoirement, mais peut-être pas définitivement… (Photo prise depuis l'ancienne D 417)
Les travaux rebattent leur plein en 2014, et en 2015, six giratoires sont construits au croisement avec le contournement (plus celui de la D 2209 existant depuis novembre 2013 dans le cadre de l'arrivée de l'autoroute).
Une route au tracé tortueux et une signalisation bien limitée
Son tracé tortueux, bien à l'écart des agglomérations, est critiqué. On aurait pu créer une vraie rocade comme dans les années 1970 mais cette façon de faire est dépassée.
La signalisation reste quant à elle indique systématiquement les directions de Vichy et de Thiers, ainsi que Bellerive-sur-Allier et Saint-Yorre, désavantageant surtout les relations entre Vichy et Aigueperse, Randan, Maringues, Saint-Sylvestre-Pragoulin… en rabattant vers le contournement la direction de Vichy.
Pour faire Aigueperse - Vichy, en empruntant le contournement avant Serbannes, on doit faire un détour d'environ 2,5 km. Si l'on vient de Randan, Maringues, Thuret ou Ennezat, la distance s'allonge de 6,5 km et le temps de parcours de cinq minutes !
Ce détour est encore plus long pour les communes puydômoises de Saint-Sylvestre-Pragoulin et de Saint-Priest-Bramefant.
La signalisation en sortie de contournement se limite à quelques communes et à des zones d'activité (Monzière, Navarre, La Tour, Bioparc).
Un numéro qui rompt avec l'histoire
Cette route, qui a choisi de s'appeler D 906, prolonge des sections anciennement à 3 voies sans traverser aucune agglomération, mais repasse même provisoirement dans le Puy-de-Dôme. Autrement dit, cette route passe deux fois dans l'Allier.
Si elle rompt avec l'histoire, c'est parce qu'elle s'éloigne de l'itinéraire historique de la route nationale 106. Les tronçons de Saint-Yorre (au droit du giratoire du contournement) à la place Victor Hugo à Vichy et de Magnet (D 907) à Saint-Gérand-le-Puy ont été renommés D 906E. Certaines cartes ont été mises à jour, bien avant le terrain. Les bornes kilométriques ont été remplacées en janvier 2016, les cartouches « seulement » en décembre !
14 février 2016 : le contournement, très peu fréquenté, depuis le giratoire de l'autoroute.

En matière de signalisation

Une signalisation qui s'est peu améliorée
Mis à part la commune de Bellerive-sur-Allier qui a mis en place des panneaux tout neufs en entrée et en sortie (sauf un) sur la D 2209, sur certaines routes, même très fréquentées, l'état de ces panneaux laisse à désirer. Aussi trouve-t-on encore des panneaux de plus de 25 ans à certaines entrées de Cusset, l'un des plus vieux datant de 1986 se trouve route de Paris.
La limite Vichy-Abrest sur la D 906E  (ancienne D 906) est l'un des pires exemples. Outre le non-remplacement de la signalisation, le panneau de fin de route prioritaire, qui date de 1985, a même été muré (infraction à la protection de la signalisation).


11 septembre 2016 : de face…

…et de dos. Comment le remplacer maintenant ?

De l'autre côté, toujours pas d'amélioration, avec un ordre quasiment non-respecté et un panneau d'entrée d'agglomération placé sous un panneau de sortie, et datant de 1985 également.
9 décembre 2016 : une entrée de ville toujours aussi pourrie avec un ordre non respecté
On a ici l'un des panneaux d'entrée d'agglomération les plus vieux de l'agglomération de Vichy (les autres panneaux datent de 1988 pour le panneau de route prioritaire et de 2002 pour le panneau de sortie). Peut-être pas le panneau le plus vieux car il me semble avoir trouvé à Bost un panneau dont j'ai eu du mal à déchiffrer l'âge (1984 ?). Et ailleurs, à Saint-Pourçain-sur-Sioule, un autre panneau d'un âge aussi avancé sur une route très fréquentée, en venant de Montmarault et Montluçon.

Cusset : une palme d'or de la signalisation la plus mauvaise ?

Ce 20 mai 2016 a été marqué par la réouverture du boulevard du Général de Gaulle rénové. Création d'une zone de rencontre uniquement sur cette rue, voie en sens inverse avec chaussée béton interdite d'accès sauf bus et sauf livraisons…
Boulevard du Général de Gaulle (Cusset) rénové (ouest b) 2016-05-21
21 mai 2016 : le boulevard du Général de Gaulle rénové, avec des panneaux neufs… pas tout à fait
By Tabl-trai (Own work) [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons
Mais on a gardé les panneaux de 1992, et plus récemment on a ajouté un panneau centre ville, de type présignalisation, trompeur.
Sinon, cette réouverture se complète par une révision du plan de circulation : inversion du sens de circulation rue Henri Cureyras et Jean-Baptiste Bru (respectivement à VL50 et zone 30), entrée à 50, sortie en zone 30, mais aussi inversion du sens de circulation rue Carnot, ou modification de régimes de priorité, comme ce STOP au bout de la rue du Pont de la Mère ou la transformation d'un STOP plus loin en cédez le passage.
Avec la fête médiévale, les panneaux sont démontés, mais remontés parfois n'importe comment : aussi a-t-on vu un arrêt interdit se transformer en stationnement interdit et inversement, ou un panneau plus ancien remplaçant un panneau plus récent, un plus grand à la place d'un plus petit…
5 novembre 2016 : mélange de panneaux vintage Lacroix et d'un panneau à emploi non réglementaire Lacroix, avec au moins 30 ans d'écart.
Voilà un exemple de ce qu'il ne faut surtout pas faire. Le mieux était, par le département et non par la commune, de remplacer l'ensemble des panneaux hors d'âge par des panneaux neufs, si possible sans les indications de distance.
24 juillet 2016 : rien que pour cela, c'est un carton rouge qui est mérité.
En déplaçant un support de panneau de signalisation, en plaçant des signaux à gauche et en conservant un ralentisseur, on a vraiment touché le fond.
2 septembre 2016 : le retour… de panneaux illisibles.
Ou encore, ces panneaux d'origine (de la construction du giratoire), datés de 1987, et démontés pendant 4 mois entre avril et juillet… pour être remis en place.

Seul point positif : le quasi-remplacement des feux de circulation en octobre 2016.

À noter que la commune a remplacé le mobilier urbain, voir une autre page.

Qu'y a-t-il eu de neuf à Vichy ?

Des rénovations de rues
9 juillet 2016 : la rue Foch rénovée le lendemain de sa réouverture.
Un chantier important de la ville de Vichy a été le réaménagement de la rue du Maréchal Foch à Vichy, entre la place Victor Hugo et la place de la Victoire. Le double sens de circulation est maintenu et la vitesse reste limitée à 50 km/h. Le stationnement reste payant, petite nouveauté, l'arrivée de parkings pour les vélos.
Au débouché de la rue Hubert Colombier, un ralentisseur, et à l'intersection avec la rue Besse, une intersection perpendiculaire avec un ralentisseur. Tant pis pour les double-sens cyclables.
Niveau signalisation, aucune amélioration pour le centre culturel ou la médiathèque. On regrettera aussi la suppression du sas vélo au débouché sur la place Victor Hugo.

30 octobre 2016 : la rue Capelet en voie d'être achevée
La rue Capelet a bénéficié également d'une rénovation de la chaussée, laquelle a été rétrécie (double-sens cyclable impossible). La vitesse limite reste identique (abaissement à 30 km/h peu avant une sortie d'école).
La rue Charasse est en cours de rénovation.

Aménagements de sécurité sur trois routes départementales
9 décembre 2016 : deuxième ralentissement supplémentaire sur cette route départementale
La ville de Vichy a procédé, en décembre 2016, à la création d'aménagements de sécurité sur trois routes départementales :
  • sur la D 126 (Rue de la Côte Saint-Amand) : dispositifs destinés à casser la monotonie sur cette route large, en complément de travaux déjà réalisés à l'intersection avec la D 270
  • sur la D 126 (Rue de la Cascade) : réduction de la vitesse limite à 30 km/h jusqu'à la limite communale avec Abrest, avec deux ralentisseurs type coussin berlinois
  • sur la D 270 (Rue de la Côte Saint-Amand) : réduction de la vitesse limite à 30 km/h jusqu'à la limite communale avec Le Vernet et Abrest, avec un ralentisseur type coussin berlinois
  • sur la D 426 (Avenue de la Croix-Saint-Martin) : deuxième réduction de la vitesse limite à 30 km/h au droit du parc d'activités du même nom

En signalisation de direction, aucune amélioration, comme en 2014 et 2012.

Niveau communication, on attend toujours le nombre de places de parking disponibles aux entrées de ville et les panneaux d'information électroniques, si la ville a souhaité en commander.

Et ailleurs ?

  • Bellerive-sur-Allier : aménagement de sécurité sur l'avenue Fernand Auberger entre l'avenue des Acacias et le rond-point (qui n'est plus rond)
  • Serbannes : avec un contrat communal d'aménagement de bourg, une partie de la commune est passée en zone de rencontre
  • Saint-Yorre : poursuite de l'aménagement du bourg


Aucun commentaire:

Publier un commentaire