lundi 14 novembre 2016

Je proteste contre l'inaction de la commune ou de l'intercommunalité sur la signalisation de la gare routière de Vichy

Voilà plus de huit années, à la date de rédaction de ce billet, que la gare routière est accessible à partir d'un seul endroit : rue Voltaire ou rue du Maréchal Joffre. Selon la rue où l'on vient, on ne trouve actuellement plus trace de panneau pour rejoindre la gare routière. Cela devient de plus en plus difficile de la trouver.

J'avais écrit une page de blog sur l'insuffisance de la signalisation de la gare routière de Vichy, lieu stratégique de l'intermodalité dans l'agglomération. Déjà, à la fin des années 2000, des panneaux provisoires avaient été mis en place dans l'attente de l'implantation de panneaux définitifs… qui n'auront jamais été implantés. En fait, ces panneaux provisoires n'ont même pas été remplacés et ont donc été abandonnés. (À noter que l'agglomération a mis en place une signalétique d'accès à la gare routière, mais qui n'est orientée que si l'on vient de la rue Joffre — si l'on vient du pont depuis le boulevard de l'Hôpital, on n'aura aucune signalisation).
Comment le conducteur trouvera-t-il la gare routière de Vichy ? Sait-il qu'elle est proche de la gare SNCF, mais que seule la gare ferroviaire est signalée ?
Que des points négatifs
Pour la gare routière et le parking sud, je n'y ai vu que des points négatifs :
  • absence de signalisation pour les autocars qui souhaitent rejoindre cette gare ; je me demande comment les cars régionaux venant de Montluçon peuvent emprunter la rue Joffre étroite depuis l'avenue des Célestins ;
  • en venant du pont depuis le boulevard de l'Hôpital : absence de signalisation vers la gare et le parking (un panneau provisoire a existé mais a été démonté fin 2013) ;
  • sur la rue desservant la gare routière : absence de signalisation d'une entrée d'une zone à stationnement payant (même punition pour le parking Nord), et cela s'applique (à une exception près) à l'ensemble de la commune qui a oublié de définir clairement (hors site Internet) les zones concernées sur le terrain (absence des panneaux B6b4 et B50d) ;
  • autre constat : le parking Sud est utilisé comme arrêt de courte durée sur les 33 places matérialisées (dont 2 interdites « sauf G.I.G.-G.I.C. ») disponibles, avec parfois un arrêt en pleine voie sur une rue au gabarit une voie dont une vitesse limitée n'a pas été spécifiée (le panneau de VL30 ne concerne que les 15 derniers mètres, soit la jonction avec la voie réservée aux bus et taxis jusqu'à l'intersection avec l'avenue des Célestins).
    Il existe un parking dépose minute situé à l'arrière de la gare, permettant 15 minutes de stationnement gratuit (et non 20 comme indiqué sur les panneaux qui n'ont pas été mis à jour).
Ce qui doit être amélioré (d'urgence)
  • la gare routière doit être signalée à au moins 500 m ou à la même portée que la gare ferroviaire, pour aider les conducteurs à trouver la gare routière. Les panneaux seraient les suivants :

    gare routière

    parkingparking Sud (33 pl.)

  • les panneaux de zone à stationnement payant devraient être déployés là où il faut payer (il est indiqué dans les IISR, 4e partie, article 55-1 § B que « l'entrée d'une zone à stationnement payant peut être indiquée par le panneau B6b4 ») ;
  • le renforcement de la signalisation, en admettant une tolérance pour les arrêts de courte durée (quinze minutes gratuites), à voir avec la commune ;
  • l'étendue de la limitation de vitesse à 30 km/h à l'ensemble de la gare routière, et non pas seulement sur un tronçon terminal de quinze mètres pouvant fausser les GPS.
Ce qui peut être amélioré
  • La limitation de vitesse à 30 km/h devrait être transformée en zone 30, comme à Moulins, Riom ou Clermont-Ferrand.
  • Un dépose minute peut être aménagé comme à Moulins, je ne comprends pas l'intérêt d'en mettre un derrière la gare.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire