lundi 18 février 2013

Train TER 874125 du 18/02/2013

Train 874125 du 18/02/2013 à 11 h 49
Train 874125 en détails
• Origine Saint-Germain-des-Fossés (départ 11h40)
• Terminus Vic-le-Comte (arrivée prévue à 12h46)
• Dessert toutes les gares
Train du jour : BB 67574 en tête + RRR 44
    Ce train a pour origine Saint-Germain-des-Fossés (départ à 11 h 40) et terminus Vic-le-Comte (arrivée prévue à 12 h 46). Il dessert toutes les gares, dont celle de Vichy où son départ est prévu à 11 h 49. Il partira à 11 h 50, retard qui n'est pas trop préjudiciable. Jusqu'à présent, tout allait bien. J'ai même été contrôlé à hauteur du PN 11.
    Arrivée à Riom, on nous apprend que ce train a un problème de traction. La BB 67574, en tête, ne parvient plus à tracter la rame réversible RRR 44. L'immobilisation de ce train en gare dure un peu plus de vingt minutes. Pendant ce temps, le train IC 5955 arrive, tracté par la SYBIC BB 26038, pénétrant en canton occupé.
Des ennuis…
    Le conducteur a consulté le guide de dépannage, mais la locomotive peut encore continuer à tracter, mais à vitesse réduite (30 km/h) [1].
    Le train effectue quand même l'arrêt à Gerzat, puisque des voyageurs y descendent et que cet arrêt est prévu.
    Et pendant ce temps, des trains nous dépassent, dont le IC tracté par la SYBIC (la ligne est équipée en installations permanentes de contre-sens). Corrigez-moi si c'est faux.
    Kilomètre 416,1, le train est contraint de s'arrêter, la meilleure solution, selon le personnel de la SNCF, est de refroidir le moteur de la loc.
    Un kilomètre plus loin, à hauteur du cimetière des Gravanches [2], le train s'arrête à nouveau. Un agent SNCF nous signale que « le moteur a rendu l'âme ». Cela veut dire que la locomotive ne peut plus avancer. Pas d'autre solution que d'attendre… Une locomotive du dépôt tout proche [3] va pousser la RRR. Nous nous faisons toujours dépasser par des trains TER à l'heure en provenance de Moulins, Montluçon et Lyon.
2 h 05 de retard !
    La BB 67616 va pousser la rame RRR 44 jusqu'à la gare de Clermont-Ferrand. Le retard s'élèvera donc à deux heures et cinq minutes, un record historique depuis que j'emprunte un train sur le parcours autorisé [4]. Le train est arrivé en gare à 14h27, voie E.
Conséquences du retard : rendez-vous manqué, correspondance rompue… voyageurs indignés, et pour moi un cours de géographie rurale manqué. Bref, étant redoublant, le cours était approximativement identique.
Dernier gros retard connu, toujours avec une rame réversible : cette fois-ci ce n'est pas dû à une panne de matériel, mais de signalisation. Retard 1 heure à l'arrivée à Vichy (le train continuait jusqu'à Moulins).
Des locomotives hors d’âge
La locomotive tombée en panne est la BB 67574. Comme toutes les BB 67400, leur « espérance de vie » est très réduite. Cette locomotive, actuellement en livrée Corail +, a été mise en service le 14/01/74 [5].
Elle a pu être réparée durant la semaine et roule de nouveau.
  1. Le plan de circulation des voies en gare de Riom - Châtel-Guyon ne permet qu'une seule entrée pour les trains en provenance de Vichy (quai no 3).
  2. Bloqué ici : à proximité d'un aiguillage. L'immobilisation aura duré plus d'une heure.
  3. Sur la ligne vers Pont-de-Dore.
  4. Je suis autorisé entre Vichy et Clermont-Ferrand et vice versa.
  5. http://trainsso.pagesperso-orange.fr/BB67400.pdf 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire